Mylène Fortin

Mylène Fortin enseigne la littérature au cégep de Matane. Ses recherches concernent principalement les passages obligés de l’écriture qui exigent de traverser et d’explorer en soi des frontières, des remparts, des zones grises. Elle a obtenu un baccalauréat ainsi qu’une maîtrise en études littéraires à l’UQAM, s’intéressant tout particulièrement à la psychanalyse. Également formée en théâtre, elle a coécrit trois pièces. Son premier roman, Philippe H. ou La Malencontre (Québec Amérique, 2005), qui a été finaliste pour le Festival du premier roman de Chambéry, révèle une écriture vive et inventive. Elle signe également la puissante nouvelle « Toute une femme » dans le recueil Travaux manuels (Québec Amérique, 2016) dirigé par Stéphane Dompierre. Inspirée par son expérience comme animatrice d’ateliers de création littéraire, elle publie Noir sur Blanc, un réjouissant guide d’improvisations littéraires (Québec Amérique, 2016). Son deuxième roman, Philippe H. dans l’angle mort, a paru en mars 2017 chez le même éditeur. Enfin, elle anime des ateliers de création littéraire dans différents contextes et offre du soutien à l’écriture pour certains projets.

Ce site utilise des cookies. Afin de bénéficier d'une expérience optimale, merci de bien vouloir les accepter. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer