LIROY

Souvenez-vous du jour où “Good Morning Vietnam”, et “Docteur Jekyll et Mister Picsou », le soixantième épisode de La Bande à picsou, ont fait leurs toutes premières apparitions… Et bien c’est ce même jour où Liroy a fait sa toute première apparition dans notre monde !

Dès son plus jeune âge, Liroy était doté d’une compétence naturelle pour flinguer les murs de sa maison à coup de feutres, de crayons de couleur et autres joyeusetés de ce genre. Sa mère ne trouva donc pas d’autres solutions après le collège que de l’expatrier dans un pays lointain, la Belgique… ou il passa 8 années de sa vie, affrontant les diverses créatures du diable de St-Luc et des Beaux-Arts. 

Après un conseil avisé de ses professeurs lui suggérant de se lancer dans la bande dessinée, il ne trouva rien de mieux à faire que de laisser momentanément tomber ses crayons si gracieux pour devenir entraîneur de badminton, animateur pour les enfants, assistant d’éducation et coordonnateur d’animation…pendant 9ans.

L’année de ses 29ans et 365 jours, il décida de tout mettre en œuvre pour réaliser le rêve du Minilui qu’il était il y a 26 bougies.

Vous vous rappelez ?! C’était écrit sur le mur orange, d’un esthétisme plutôt douteux, du couloir de madame Delaunay en première année de primaire.

« Quand je serais grand, je dessinerais des BD. »

Aujourd’hui, il peut enfin considérer qu’il a concrétisé son rêve en réalisant chez Kennes sa première BD, « Ésope le Loup ».

Ses livres

2 résultats affichés

Ce site utilise des cookies. Afin de bénéficier d'une expérience optimale, merci de bien vouloir les accepter. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer