Quand j’étais Théodore Seaborn – poche

7,90

Théodore Seaborn, un jeune publicitaire de ­Montréal, se remet d’une dépression après avoir été congédié. Marié et père d’une ­petite fille, il passe ses ­journées à regarder des enregistrements de la commission Charbonneau et à manger des Coffee Crisp. Le jour où ses réserves de barres chocolatées s’épuisent, il sort de chez lui et croise un homme qui lui ressemble de façon troublante. L’entêtement de ­Théodore à ­retracer cet inconnu et, plus tard, à croire qu'il appartient à une cellule terroriste vire bientôt à ­l’obsession. Mais par quel revers de fortune va-t-il se retrouver dans le fief de l’État islamique, en Syrie? De Montréal à Racca, Théodore affrontera tous les dangers, mais le voyage le plus risqué et le plus insensé de tous est celui qui le mènera au bout de lui-même.

Informations complémentaires

Date de parution

Auteur·e·s

Genre

Univers

ISBN

9782875805010

Pages

432

Format

110 x 177 mm

Couverture

Broché

Où l'acheter ?

Faites votre CHOIX :

  • Club
  • Fnac France
  • Fnac Belgique
  • Cultura
  • Amazon
  • Espace Culturel E.Leclerc
  • Dans tous les hypermarchés et les bonnes librairies francophones !

Découvrir un extrait

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

Actus

Kronique : S.A.S.H.A.

Kronique : S.A.S.H.A.

Les Kroniques par les Filles, ce sont des chroniques, par un quatuor féminin de libraires, de romans et bandes dessinées publiés par Kennes Editions. La Kronique de @phylacterielle : S.A.S.H.A. par Martin Michaud. "Le 24 juin, le vol 459 en partance de Paris s'est...

Share This

Ce site utilise des cookies. Afin de bénéficier d'une expérience optimale, merci de bien vouloir les accepter. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer